Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Aventuralpines

Mes VTT à travers l'histoire du Roc d'Azur

17 Septembre 2015, 13:01pm

Publié par Fredaventuralpines

Nom-du-dossierphotos-blog-20130914_161714.jpg

Roc d'Azur 1992. VTT Gitane.

Premier Roc d'Azur. J'ai 16 ans et je m'aligne à cette course déjà mythique sur un VTT Gitane acier, avec des tubes "Vitus Stone" emmenchés à chaud, une transmission Shimano LX, avec un pédalier ovale. Le pneu avant est un Hutchinson en 1,85 et l'arrière un Ritchey en 2,0. Un vélo solide : je l'ai toujours et il continue à rouler en ville. Lors de la course, j'avais juste creuvé aprés le château Voltera, dans la descente.

Les plus attentifs auront remarqué que je roule avec des chaussures de rando. Super pour pousser et porter, mais pour pédaler... J'ai aussi un haut de survet Nike fluo : la classe à cette époque ! Mais pas de tissu strech ou déperlant. C'est de l'éponge qui garde la transpiration et l'eau de pluie... Vous avez vu la sacoche banane empruntée à ma tenue de skieur. Je l'utilisais pour ranger le matos.

Il avait plu les jours avant la course et la première rivière traversée à pied, dés le départ, était en crue. Le reste de la course était boueux et glissant. Mais je garde de cette première participation un bon souvenir.

Nom-du-dossierphotos-blog-20130914_160943.jpg

Roc d'Aur 1993, 94 et 95 (96 ?). VTT Sunn Dix.

Trois ou quatre Roc d'Azur avec ce Sunn Dix numéroté et tiré à 500 exemplaires pour les 10 ans de Sunn.Je l'ai gardé 19 ans...pour  vendre le cadre à un collectionneur Belge.  Une fusée pour l'époque avec ses tubes en acier super légers, sa nervosité et sa maniabilité. Un petit bijou ! En 1993, il était équipé d'origine : Shimano LX noir, roues mavic, composants Sunn. J'ai aussi troqué mes chaussures de rando pour des Carnac, des chaussures pour pédales automatiques. Je me suis acheté un Camel pour boire. A l'époque le sac à dos était trés sommaire : deux bretelles et une poche le plus simple possible qui fermait avec un scratch. Ah oui : plus de survet, mais un maillot donné par le sponsor de mon club. La classe toujours !

Pour changer, il pleut sur le Roc d'Azur. Mais la course est une fois de plus réussie. Pour changer aussi, j'éclate une chambre à air dans la dernière descente et passe la ligne d'arrivée en courant, le VTT sur le dos.

En 1994, le même vélo est équipé de roues montées en magasin avec des jantes Mavic Ceramic, des rayons Dt Swiss et des moyeux bleus d'une marque US. Les pneus sont des Hutchinson. J'ai aussi investi dans un sac à dos gourde, avec deux poches et mélangeur pour emporter eau et boisson sportives. Le mélangeur permettait surtout de rouler avec le maillot toujours mouillé... La technique de l'époque était pas trés... technique.

Nom-du-dossierphotos-blog-20130914_161132.jpg

1995. VTT Sunn Dix, fourche Chaos : la suspension avant fait son arrivée avec une superbe Sunn Chaos carbone avec 4 ou 5 cm de débattement... Elle était rigide, mais  pour ce qui était d'absorber les gros chocs il fallait surtout compter sur ses bras.

Les freins sont aussi upgradés avec du XTR à l'arrière et des étriers alu bleus à l'avant. Pédalier XT. Les pneus maigrissent avec un petit 1,8 à l'avant et à l'arrière. On ne perd pas de rendement dans le roulant, mais quand sa tabasse, il faut essayer de voler au dessus des difficultés... A l'époque je les gonflais à bloc pour ne pas pincer. La selle passe au carbone. La tenue du biker est 100% Sunn, avec un maillot aux couleurs de mon bouclard de l'époque.

Nom-du-dossierphotos-blog-20130914_161406.jpg

Roc d'Azur 2007 et 2008. VTT Trek Fuel EX.

Le Roc d'Azur a grandi et changé de site pour s'installer à Fréjus... J'effectue mon retour sur cette course aprés plusieurs années pendant lesquelles j'ai délaissé mon VTT pour mes chaussons d'escalade et mes piolets. Autre époque autre VTT pour moi. Place au tout "mou" avec un Trek Fuel EX alu, en 120 mm de débattement. Un bon vélo, passe partout, mais sobre et sans grand caractère à l'image de sa couleur : du gris. Un équipement shimano LX et XT, des roues Bontrager. Pas de mauvause surprise.

Un bon VTT pour découvrir ce nouveau parcours, qui pour moi n'a pas encore l'âme des sentiers de Ramatuelle. Le passage sur le sentier des douaniers est moins impressionnant, moins technique, et surtout plus court, que celui du Cap Camarat. Mais le reste du parcours est plutôt sympa, avec cette belle ambiance  lors de la première descente ou au col du Fournel. Je suis étonné par la grande machine qu'est devenu le Roc et surtout son salon. Le VTT est entré dans une autre époque, plus professionnelle, plus pointue pour le matériel et plus commerciale.C'est une industrie de taille !

Nom-du-dossierphotos-blog-20130914_161251.jpg

Roc d'Azur 2010, 2011, 2012. VTT Scott Genius.

La technique évolue, mon VTT aussi. Place à du matos Suisse (made in Tawain...), avec une suspension qui passe de 150 mm à 100 mm ou se bloque avec une commande au guidon. Côté périphériques, des roues DT Swiss, puis en 2011 et 2012 des Mavic Cross Max tubeless. Pour le reste, je reste fidèle à Shimano : du XT et LX. Un vélo parfait pour s'adapter à tous les terrains, mais qui manque tout de même un peu de rigidité pour relancer et attaquer fort dans les montées roulantes du Roc.

C'est aussi l'époque où j'évolue dans ma pratique. Plus de compet' type XCountry, mais des sorties en montagne plus longues et techniques. Conséquence, je supporte de plus en plus mal les embouteillages du Roc d'Azur et trouve son parcours pas assez technique et trop rapide. En 2011, je bascule sur le Roc Altitude et en 2012 le Roc Challenge.

Cette année, je m'alignerai sur le Roc Challenge avec un VTT 29, carbone, en 100 mm de débattement, équipé Shimano XT et roues DT Swiss tubeless... Il faut toujours pédaler, mais c'est plus simple et plus confortable, surtout pour le dos.

Que de chemin parcouru pour la technique depuis 1992. Mais que ce soit au guidon d'un Gitane rigide ou d'un BMC carbone 29 full suspension, le plaisir de rouler sur le Roc d'Azur reste le même !

Commenter cet article

Gui2Gre 22/09/2013 19:19


arf... dommage pour le Dix!


si jamais tu cherches à acheter, vendre pour parler de cette belle marque, fait comme moi:


http://www.sunnproteam.net/


et tu vas vite remplir ton garage de jolis vélos :)


ma gallerie: http://www.sunnproteam.net/t30-galerie-funek

Fredaventuralpines 25/09/2013 16:59



Oui, c'était un beau vélo... mais mon garage n'est pas extensible !


Je connais le forum sunn. J'aime bien ton radical. J'en ai eu un rouge quand je faisais de la descente, il y a maintenant quelques longues années...


Sunn, une belle marque. J'ai roulé 18 ans avec mon Dix sans qu'il ait un problème. Dommage que personne n'ai réussi à sauver l'entreprise.


 



Gui2Gre 21/09/2013 12:49


Superbe le Sunn Dix!


de manière générale, tu as concervé ces vélos?

Fredaventuralpines 22/09/2013 18:53



J'ai gardé le gitane, pour du velotaf. Un vélo vraiment incassable !


Le Sunn Dix a été vendu, un peu à contre coeur, en belgique en pièces détachées + kit cadre à des collectionneurs. Je n'avais plus de place dans mon garage et voulais réinvestir dans du nouveau
matos.


Il me reste un peugeot Us express de 1889, modifié en single speed pour le plaisir.