Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tête de Viraysse by bike en Ubaye

par Aventuralpines 14 Septembre 2015, 19:34 V.T.T

Le soleil se lève sur le Bec du Lièvre

Le soleil se lève sur le Bec du Lièvre

Comme souvent en Ubaye, la journée commence par une lumière exceptionnelle. Elle fait oublier la "nebia" qui s'accroche sur les crêtes entre Italie et France. Heureusement, c'est le soleil qui va gagner et allumer une incandescente couleur rouge sur les herbes jaunies des alpages.

Direction le vallon de l'Orrenaye, puis très vite le col de la Gipière, 500 mètres plus haut. Pour vraiment rouler, à part quelques portions en début de parcours, il faudra attendre de dépasser la cabane du berger. Ensuite, le col se découvre vite et le sentier permet de passer sur le vélo.

Le paysage s'ouvre sur une ambiance himalayenne de grands espaces et de sommets décharnés. Pour en ajouter un peu plus, un groupe de vautours s'élance depuis les falaises du Peyron.

Tête de Viraysse by bike en Ubaye

La descente jusqu'à la cabane de Viraysse est plutôt ludique et rapide. Trop... Parce qu'ensuite arrive le gros morceau de cette virée en "Vélo de Montagne" : le col de la Portiolette 600 mètres plus haut. Et autant l'annoncer tout de suite : à partir de là, on va pousser et porter 90% du temps.

Petit moral s'abstenir. Le vélo sur le dos, il faut alors trouver un bon rythme : pas trop vite, pour ne pas s'épuiser, mais pas trop lentement non plus, parce que sinon, ce sera interminable...

Ambiance un peu avant le col

Ambiance un peu avant le col

Si ce col a été long et pénible à chercher, la descente vers le Vallonet l'est toute autant, en tout cas pendant les 200 premiers mètres de dénivellation. La suite, pour rejoindre le bas du sentier militaire de Viraysse, est elle ludique et rapide.

La piste qui monte, ou descent à Viraysse

La piste qui monte, ou descent à Viraysse

Ensuite ? Là aussi, il va falloir prendre son mal en patiente, se caler sur un rythme et savourer l'ambiance haute montagne sur une piste puis un sentier militaire intelligemment taillés. On pédale toute le temps, cette fois !

Au sommet, la vue porte des Ecrins au Mercantour, dans une ambiance rare d'air pur, de calme et de grand espace.

Savourer avant la descente via le GR, vers Larche.

Au plateau de Mallemort, je bifurque sur la gauche pour remonter le vallon de l'Ausse Blanche, puis la traverser pour gagner la piste forestière du versant sud.

La suite ? Une formalité qui permet de regagner le col de Larche rapidement.

commentaires

Haut de page