Le Roc d'Azur 2008 pris en otage

Publié le 17 Août 2008

Ce n’était pas un bon présage. L’hiver dernier, je suis parti de Fréjus pour réaliser la traversée des Maures à VTT en suivant, au départ, le tracé du Roc d’Azur. Et après la résidence du Campeur et la traversée de la D7, j’ai entamé la première montée qui conduit au Fournel. Mauvaise surprise : à la fin de la montée, je suis tombé sur un chemin barré par une rangée de branchages, puis un tapis de bouteilles cassées et une seconde rangée de branchages, bouts de bois et ferrailles. Le message était clair : on ne passe pas !

Var Matin, dans son édition du 16 aout a révélé que depuis aout 2007 plusieurs propriétaires fonciers ont écrit à la société organisatrice pour lui annoncer qu’ils refusaient le passage du Roc sur leur terre. Le journal parle notamment de la propriété du Vernet. Ils monnaient leur accord à une aide donnée par l’organisateur au syndicat des propriétaires forestiers du Var. On peut comprendre une telle réaction : voir passer des milliers de VTT sur ses chemins, et ne rien toucher en dédommagement peut-être frustrant. Surtout quand les chemins sont labourés, que des centaines de spectateurs circulent un peu partout et que des hélicos survolent les participants. Un cirque qui dire plusieurs jours chaque année. Sans compter les reconnaissances et les vététistes qui viennent tout au long de l’année, pour revivre un peu du Roc et goûter aux sentiers du Sud de la France. Notre pratique à bien un impact et les sentiers appartiennent forcément à quelqu’un : propriétaires privée ou public. A ce sujet, on peut se reporter sur le site eco-sentiers pour voir comment ce groupe de bikers des Alpes-Maritimes encourage les organisateurs d’évènements sportifs et les pratiquants à respecter les sentiers et l’environnement.


Plus grave pour le Roc d’Azur. Dans ce même article Var-Matin dévoile que le Roc d’Azur est depuis peu pris en otage entre le maire de Roquebrune et de Fréjus. En effet, le circuit est à 80% sur la commune de Roquebrune, rappelle le journal. Le problème est politique. Le maire de Fréjus vient de voter contre le projet d’implantation d’un énième centre commercial (cité de l’habitat et Retail park) défendu par le maire de Roquebrune sur sa commune… Un simple tour en vélo permet de vérifier que dans le coin l’urbanisme commercial se porte bien et se développe plus vite que la végétation. Il n’y a qu’à voir le nombre de zones commerciales sur l’agglomération de Fréjus/St Raphaël/Roquebrune. Mais il en faut toujours plus pour nous permettre de consommer et de rapporter des taxes aux communes. Le projet est donc bloqué. Le maire de Roquebrune n’a pas dû apprécier et a certainement voulu faire payer la facture à son ami le maire de Fréjus. Bilan de ces enjeux politiques qui échappent aux vététistes mais les rattrapent : le maire de Roquebrune affirme que le Roc n’amène pas suffisamment de retombées économiques pour sa commune et soutient les propriétaires qui refusent le passage du Roc.

Alors, le Roc d’Azur 2008 est-il menacé ? On se rappelle que le Roc d’Azur avait dû quitter Ramatuelle pour continuer à assurer sa croissance, le site étant devenu trop étroit pour continuer à accueillir une telle affluence de bikers. Le Roc d’Azur de Fréjus sera-t-il victime de son succès ? Je vois mal comment un tel évènement pourrait être menacé. Il rapporte, en terme d’image et de retombées économiques, à toutes les communes du bassin de Fréjus. A quelques semaines de l’édition 2008, la 25 éme, le maire de Roquebrune et quelques propriétaires fonciers ont certainement voulu avoir une plus grosse part du gâteau. Les prochains jours le diront.

En attendant, les vététistes peuvent profiter de cet évènement pour réfléchir à l’impact de leur pratique sur les sentiers et l’environnement. Et pourquoi les organisateurs du Roc n’amélioreraient pas encore un peu plus leur action pour défendre la forêt varoise et ses sentiers ? (Après les graves incendies des Maures, ils avaient je crois participé au reboisement). Pour l'instant, ilsne réagissent pas à cette info. Cet article a en tout cas fait déjà réagir pas mal de vététistes... Affaire à suivre.

Lire l'article de Var-Matin.

Rédigé par Fred06

Publié dans #coup de gueule

Repost 0
Commenter cet article