Courir et plonger dans les Calanques, le swimrun

Courir et plonger dans les Calanques, le swimrun

A quelques kilomètres de la métropole Marseillaise, le massif des Calanques offre un panel d'activités outdoor presque inépuisable : escalade, plongée, kayak de mer, trailrunning, VTT et maintenant le ... swimrun !

Apparue en Suéde cette activité combine la course à pied à la natation. Courir avec sa combi et nager avec ses baskets. Le mélange a de quoi surprendre, mais il attire de nombreux amateurs lors du raid Otillö, en Suède. Ce phénomène n'a pas manqué d'intéresser les médias, puisque Le Monde, ou Ultra Mag lui ont accordé un reportage.

Plus prés de nous, dans les Calanques, des amateurs de trailrunning ont décidé de se mouiller. A l'automne 2014, ils se sont essayés à cette pratique. Quelques vidéos et post ont été mis en ligne.

Amusant et surtout rafraîchissant. A la saison chaude cette pratique peut être aussi une bonne solution pour faire descendre la température, entre deux montées.

Je l'ai testée, dans une version plus light et modeste, en une matinée trop chaude de fin juin, où je voulais faire un petit tour que j'apprécie en trailrunning : Luminy, col de Morgiou, crête de Morgiou, Morgiou, Sugiton, col de Sugiton...

Pour la première, j'ai laissé le sac à dos au sec (avec le smartphone...). A Morgiou, le bleu de l'eau appelle à un plouf. Direction le bord de mer pour un premier plongeon et quelques longueurs de crawl. Sans les chaussures, et en short, la température estivale de l'eau autorisant l'absence de combi.

Courir et plonger dans les Calanques, le swimrun

Première remarque : on peut très bien s'amuser à faire une boucle qui passe par une calanque et la couper à la natation. C'est jouable sans vent, ni houle, ni trop de navigation.

Deuxième remarque : les vêtements sèchent très vite en été.

Troisième remarque : faire attention à la différence de température entre l'eau, l'air et son corps en surchauffe... pour éviter le malaise.

Dernières remarque : attention il peut y avoir du courant dans les calanques, les rochers sont glissants, l'eau y est souvent plus fraîche qu'ailleurs et ne pas surestimer sa forme...

Bilan : Sinon, c'est toujours agréable de se baigner dans les calanques. Il faut ensuite repartir en courant, sous le soleil, la chaleur, et quand on est au bord d'un calanque, il faut, le plus souvent, remonter...

Courir et plonger dans les Calanques, le swimrun
Amusant et

Rédigé par Aventuralpines

Publié dans #Trail

Repost 0