Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Aventuralpines

Quand le VTT fait son cinéma

28 Avril 2013, 15:33pm

Publié par Fred06

Sur internet le VTT fait son cinéma. Et il y a le choix !
De la simple vidéo amateur, tournée avec une caméra embarquée, au film promotionnel, mis en boite avec des moyens, en passant par quelques pépites artistiques, on trouve de tout. Le VTT est un sujet. Un acteur. Une source d'inspiration. Boudé par les écrans de TV, les amateurs frustrés se ratrappent sur le net, profitant de la liberté de mise en ligne offerte par la toile.
Une production de qualité existe. Et bonne nouvelle, il n'y a pas que des films d'actions, genre enchaînement de séquences de freeride avec une bande son à faire exploser les tympans. Certains jeunes (ou moins jeunes) réalisateurs n'hésitent pas à utiliser les moyens modernes de prise de vue pour faire vivre un univers très personnel et raconter ou inventer de vrais histoires à travers le VTT. Le vélo devient même un objet artistique pour Rémy Masseglia qui immortalise, avec talent, la rencontre entre un cycliste et une danseuse de flamenco. Olé, une de ses dernières production est à voir. Et revoir. Pour d'autres, le VTT est une invitation au voyage. Pas vrai Tito ? Cet aventurier met en boîte ses virées en Corse, à travers les Alpes, ou aux Indes avec très peu de moyens.
Voici une petite sélection très personnelle de quelques vidéo à ne pas rater. Une sélection à voir et revoir quand on ne peut pas aller rouler !
Bonne séance...
  • La haute route à VTT ? C'est possible, il n'y a qu'à regarder ce film. Il faut dire que nos deux héros portent plus qu'ils ne pédalent, mais l'esprit est bon : traverser de grands espaces alpins. Filmée au plus prêt des deux vététistes cette vidéo rend bien la sensation d'efforts, de froid ou d'humidité, qu'ont éprouvés ces deux forçats de la montagne. Un film rare avec des images qui donnent envie de porter son vélo des heures en haute montagne pour aller chercher des cols improbables... 


 
  • Ce n'est pas vraiment du VTT, mais j'aime ces images. Ce petit film retranscrit, au plus prêt du bitume, la vie d'un coursier dans la ville de Charlotte aux USA. Ce n'est pas nouveau comme images, ou comme thème, mais il y a dans ce film une ambiance que j'aime bien. Et le personnage central a une gueule qui imprime la bobine (enfin les pixels).

 


 
  • Connaissez-vous Tito Tomasi ? D'habitude ce jeune artiste-aventurier s'exprime à travers ses carnets de voyage où il croque dans des couleurs vives et des dessins naïfs ses virées à l'autre bout du monde : Pérou, Equateur... Depuis sa traversée de Corse et des Alpes, il s'est mis avec un certain bonheur à la vidéo. Sans grand moyen, il arrive à sortir de jolies film qui donnent envie de prendre son VTT, un sac à dos et de partir rouler... Depuis quelques semaines il s'est adjoint pour les montages l'aide des génies de GenepiFilm et on voit la différence. cette fois, on le suit au Sri-Lanka pour une session surf et VTT exotique.

 


  Cadeau : si vous avez aimés le Sri-Lanka, je vous ai mis la traversée des Alpes de Tito via le GR5.

 


  • Le film promotionnel peut aussi raconter une histoire. Pour mettre en valeur son Fourstroke 29, la marque Suisse BMC n'a pas hésité à mettre en scène deux de ses coureurs, dans une virée où ses pilotes maison s'affrontent sur un même bike. Alex Moos, XC Marathon d'un côté. Tobi Woeggon, Freeride de l'autre. Et au milieu un VTT. Une bonne occasion de découvrir les Alpes Suisses.

 


 
  • " Au pays de Forcalquier, le VTT est une culture ". C'est Antoine qui l'affirme en couleurs et en images à travers les aventures des membres du Forcal'Crew. Et c'est vrai ! Cette fois la bande de jeunes riders du Forcal'Crew s'en donne à coeur joie sur les crêtes et dans les combes de Lure.De très belles images, avec des couleurs chaudes, des soleils couchants ou rasants, un montage et un rythme avec une très perso. On en redemande.

 


  • Bien entendu, il est difficile de passer à côté du phénomène "A bike movie". Belles images, musique, rythme, action... Les azuréens de Genepifilm assurent comme on dit.

 


 
  • Pour la fin, je vous ai réservé le meilleur (à mon avis) : les vidéos de Rémy Masseglia. Bien entendu ses images sont belles, il y a une bande son super, un montage rythmé... Bon, ces qualités on les retrouve, de plus en plus à travers les productions actuelles. Ce qui différencie Rémy Masseglia des autres c'est simple, mais essentiel : l'histoire ! Dans chacun de ses films le réalisateur de la Roya met en scène le vélo autour d'une histoire avec un univers personnel à la limite du fantastique. "  Les images sont trés travaillés et les effets aussi. Rémy n'hésite pas à jouer avec le noir et blanc et des couleurs en incrustation. Il a aussi ses acteurs et surtout sonactrice fétiche. Histoire sans freins, que j'ai sélectionné, " a été primée au festival Cinémator de Carros et "Olé" est en tête des vidéos visionnés sur Zapics. Vraiment à voir et revoir, ou découvrir pour ceux uqi ne connaissent pas.

 

 

Sur le tournage de "Olé". Une idée de l'ambiance...

http://leblogdelais.com/wp-content/uploads/2013/04/leblogdel%C3%A9.jpg

Commenter cet article