Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Montagnes russes dans le massif des Monges

par Fredaventuralpines 26 Août 2014, 19:41 V.T.T

blog-2046.JPG

" Sur la porte du cimetière de Barles, il y a une boîte aux lettres". En arrivant dans ce petit village des Alpes de Haute Provence, je repense à cette première phrase des Courriers de la mort, le roman policier de Magnan.

Aujourd'hui, je n'ai pas remonté la route de chèvre des Clues de Barles pour dénouer les fils d'une sombre histoire policière et vérifier si Magnan a inventé sa boîte aux lettres... Barles est le départ de ma virée VTT.

Bienvenue au coeur du massif des Monges, entre Seyne les Alpes et Digne. Ce n'est pas le massif le plus connu des préalpes de Provence. Il se fait discret et reste en dehors des grandes destinations touristiques de la région : le Verdon, l'Ubaye, ou plus loin le Lubéron... Les Monges, c'est pourtant l'aventure et de beaux dénivelés à grimper à VTT. Quelques circuits sont balisés par la FFC. Mais le plus tentant est de partir à l'aventure. Ce que je fais en remontant le vallon de la Descoure en direction du hameau de Vaux et du col de Clapouse à 1652 mètres.

 

blog-2038.JPG

 

Une précision : aux Monges, les montées sont hardues et pour atteindre ce col alpin, il faut pédaler, fort et pousser et porter. Mes les efforts en valent la peine. Au col, je décide de suivre la ligne de crêtes, vers le Nord Est pour un tour des plus hautes lignes du massifs. Ce n'est pas le meilleur choix à faire quand on se trimballe sur son dos un VTT. Parce que les prochains kilomètres vont se faire sur des montagnes russes et sans chemin, ou presque... La variante du GR6 est sauvage, un peu engagée et peu empruntée. Il faut porter dans des pentes raides, de hautes herbes qui glissent ou des éboulis. Mais quel paysage et au moins, on ne croise personne, à part des vautours et quelques fossiles qui décorent le sentier. Ne pas y marcher dessus, la réserve géologique n'est pas loin... Au sommet de l'Oratoire, je suis soulagé d'avoir terminé la groose partie ascendante de ma virée.

 

blog-2039.JPG

 

Je file sur la crête de Val Haut, avec encore quelques petits portages. Dernière difficulté pour monter au col des Tomples. Les efforts sont récompensés par un alpage accueillant et une belle vue sur le massif de l'Estrop. Descente à la cabane des Planes et remontée par une bonne piste vers le col de la Combanière. Il se met à pleuvoir et le vent souffle plus fort. Je me fais siffler par des marmottes.

 

blog-2043.JPG

 

Heureusement, c'est la belle et longue descente finale vers Auzet et la civilisation, par une piste, puis un beau single ludique et rapide. Je file à travers alpages et sous-bois. Grisant !

A Auzet, je reprends la route pour gagner Barles et son unique bar où s'attablent quelques touristes. Et je me demande : " y a-t-il une boite aux lettres sur la porte du cimetière de Barles ?".

Pour en avoir le coeur net, il n'y a qu'à aller voir.

commentaires

Haut de page