Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Aventuralpines

J'ai posé mes roues sur les "singles" de Puy Saint Vincent

5 Août 2013, 12:53pm

Publié par Fred06

Puy Saint Vincent en VTT ? On n'est pas à Whistler, ou aux Deux Alpes, mais cette petite  station de  la Vallouise offre quelques  opportunités pour rouler en montagne, sur des sentiers plutôt adaptés et pas trop fréquentés. Dans une vallée tournée, plutôt tournée l'été vers la rando et surtout la haute-montagne, l'endroit est même surprenant avec un VTT et un peu méconnu. Difficile de rivaliser avec le Pré de Madale Carles, Ailefroide, ou le Glacier Blanc en terme de notoriété... Pourtant, le vallon de Narreyroux, le col de la Pousterle ou l'alpage de Tournoux sont à découvrir à VTT.
 
Pour les mordus d'enduro et de descente la station 1800 propose un bike park.
 
423_1_20130516141454.jpg 
On peut  prendre de la hauteur avec un télésiège et redescendre comme un fou par les pistes prévues pour. Cette année un gros travail a été fait pour "shapper" de nouvelles descentes, avec virages relevés et toute la panoplie, ou presque, pour s'éclater. Plus trop mon style...
 
Pour ceux qui aiment le VTT à l'ancienne (monter et descendre avec son vélo) on peut se laisser guider par les pancartes FFC et les sentiers balisés. Une bonne dizaine de virées sont proposées au départ de la station et dans la vallée de la Vallouise.
 
Et puis, avec une bonne carte IGN et un peu d'imagination, et il est toujours possible de d'inventer sa propre sortie. Les limites du parc National des Ecrins sont loins. Pas d'interdit, ou peu. Il suffit de respecter la montagne et les radonneurs croisés. C'est la version que j'ai choisie pour découvrir, ou plutôt, redécouvrir, les singles du coin.
Voici quelques idées de sortie en VTT :
Le mieux est de partir du hameau des Prés, à 1400 mètres d'altitude. De là, on peut gagner de l'atitude via de bonnes pistes en forêt.
  
J'ai un petit faible pour le col de la Pousterle. De là-haut la vue est dégagée sur toute la vallée. On y voit le Pelvoux et surtout le glacier Blanc. Ambiance haute montagne, alors  que l'on est à peine à 1 700 mètres d'altitude.
 
999563_10200517751618740_11318504_n.jpg
Du col, on peut traverser sous la via ferrata et rejoindre l'alpage de Tournoux. Un petit coin de Suisse dans les Apes du Sud, avec vue sur le Pelvoux et bruit des clarines des vaches.
 
1005898_10200551558903901_693584161_n.jpg
 
Mon préféré : rejoindre la vallon du Narreyroux en traversant tout le haut du domaine skiable. C'est un peu rude comme montée par la piste, mais le paysage en vaut la chandelle. Et puis,  à  hauteur de l'arrivée du télésiège, on bascule sur un single qui traverse la forêt de mélèzes. Il ramène, via un single descendant et plus technique, vers le vallon de Narreyroux. De là, on peut un peu monter en direction de la cascade, ou redescendre par les sentiers balisés VTT, vers la sation ou le sentier du canal.
 
562996_10200539327918134_825649780_n.jpg
 
   
 
Et puis, il y a les découvertes. Cette année, je suis allé un soir faire un tour par le plateau d'Oréac et la tête d'Oréac.
 
972303_10200535471101716_388967957_n.jpg
Pour rejoindre cette dernière, il faut un peu porter le VTT sur quelques mètres, mais au sommet, la vue est époustouflante du Queyras, à l'Ubaye, en passant par la vallée de la Durance et les Ecrins. Bonne surprise encore la descente par les lac des Hermes, qui offre quelques beaux singles en sous-bois, avec des épingles serrées.
       
184405_10200535471981738_1703175126_n.jpg
   

Commenter cet article