Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Aventuralpines

Garder le Sud

3 Décembre 2007, 19:52pm

Publié par Frédéric Delmonte

Pour un début de saison, les conditions de neige étaient trés bonnes ce week-end au dessus d'Estenc. Neige  au dessus de 2000 mètres, avec un départ ski au pied, depuis le parking, avant le pont du ruisseau du Garret. Neige de printemps, puis neige poudreuse un peu croûtée dans la forêt et enfin 15 cm de poudreuse légère sur un sous-couche dure. Presque idéal pout faire du ski de rando... Mais nous, on était en raquettes ! Frustrant, surtout quand les skis s'impatientent dans la cave. Tout ça pour une histoire d'azimut, de triangulation, sans parler du reste. Un week-end recyclage carto et orientation, dans le cadre des formations de la FFME. Dans un tel week-end carto et orientation, on parle carto et orientation. C'est à dire, boussole, itinéraire, courbe de niveau, azimut, etc... Et le must : on évoque la tangente à la courbe de niveau, dont je vous livre le schémas, ci-dessous (pour ceux qui veulent en savoir plus, j'ai aussi l'explication qui va avec... Une histoire à se casser une jambe et à se perdre pour de bon !)

Dans un week-end carto et orientation, on organise une course d'orientation, de nuit, parce que dans la journée, trouver des balises est encore trop simple. Et on part en rando en tirant des azimut, en essayant de trouver la trace la plus sûre, la plus simple, en gérant son groupe, et en triangulant, histoire de dire, " tient je suis là sur la carte", ce qui, dans notre cas, ne sert pas à grand chose parce ce que ce vallon on l'a remonté au moins 10 fois et qu'on connaît intimement presque chaque sapin, chaque pierre. Mais on se dit que dans un endroit inconnu, la triangulation peut servir soit à se retrouver, soit à se perdre pour de bon. Alors, triangulons !Mais l'essentiel, aprés un stage carto et orientation est de tracer sa route sans perdre le Nord et de s'évader des chemins, en imaginant son itinéraire sur une carte IGN au 1/25 000 (rappellons le 1 cm sur la carte vaut 250 mètres sur le terrain). On pourrait ici parler de la magie des cartes, celles de l'IGN, pas celles des "diseuses de bonne aventure". Du plaisir de préparer sa sortie en montagne, de lire les chemins, de déchiffrer les courbes de niveaux, de visuliser les couloirs, d'imaginer un vallon, la forme d'un sommet... Mais ce sera pour une autre fois. En attendant, je vous propose quelques photos du vallon de Sanguinière. Pour le plaisir de repartir quelques secondes en montagne :

Les cabanes de Sanguinière, juste à côte de la véritable sources du Var, pas celle indiquée sur la carte IGN, en bordure de route, pour les touristesDans le vallon de Gorgias, en montant vers la Roche Trouée, neige de rêve, soleil et vallon désertDepuis le vallon de Gorgias, le panorama du Pelat,au col de Sanguinière

Pour ceux qui veulent en savoir plus sur les formations de la FFME et devenir,en 10 leçons, un parfais alpiniste, comme on en croise à Chamonix, ou à la Bérarde : www.ffme.fr Et ceux qui sont trés gentils peuvent avoir ce magnifique carnet, disponible aussi pour la rando raquette, la rando et bientôt le ski de rando. Idéal pour sortir en refuge, jouer au grand aventurier et demander à ce que l'on vous cède la banquette du haut, prés de la fenêtre. On en reparlera...

Commenter cet article