Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Aventuralpines

Le tour de l'Audibergue

20 Mars 2007, 17:05pm

Publié par Frédéric Delmonte

Cet hiver, les crampons des pneus de mon V.T.T s'usent plus vite que la semelle de mes skis de rando. Difficile de faire du ski en ce moment dans le Mercantour ? Pas de problème ! On charge le V.T.T dans le coffre et direction les préalpes de Grasse.

Ce jour-là, on s'arrête au hameau de Canaux (1 092 m), entre St-Vallier et Andon. Premiers coups de pédale en direction du plateau de la Colle et de sa bergerie, située sous la face Sud de l'Audibergue. Il y a un peu plus d'un an, le vallon de la Colle était couvert d'une bonne couche de neige, et événement exceptionnel, il était skiable jusqu'au hameau, ou presque. En cette mi-mars, la température y est de prés de 20 degrés au soleil et les crocus se disputent avec les brins d'herbe. En bavardant, on avance, dépasse la bergerie. Quelques raidillons à négocier en poussant la monture et place à la descente.

Voilà les éboulis des Rougières, surplombés par les falaises de l'Audibergue. C'est la première descente de la journée sur une piste caillouteuse, parsemée de gros blocs, bien carrés, qui n'attendent qu'une chose : faire exploser un pneu ou envoyer valdinguer dans le décors le vététiste.

Dans la combe d'Andon on récupère le GR 10, qui court à flanc de colline dans un superbe single track, d'abord à tendance descendante et sous les arbres, puis à tendance ascendante et en plein gagnard. Puis, une autre descente sur une large piste avant de récupérer un bout de route (300 mètres). On remonte vers Andon, avant de prendre à droite pour récupérer la piste forestière qui monte au col de Cornille (1 387 m). J'écris bien qui monte : petit plateau devant, grand plateau derrière, le cul sur le becquet de la selle et en avant cocotte pour un bon quart d'heure de pédalage intensif qui se termine par un petit portage.

Aprés 50 mètres de route, on prend à droite une large piste forestière pour rejoindre la petite station de la Moulière. Du parking, on rejoint la station de l'Audibergue par le sentier qui coupe la piste de l'Aups. A la station ne surtout pas s'arrêter au restaurant « Chez Huguette » si on veut rentrer avant la nuit.

Descente vers Andon par le sentier de l'Aups, qui en V.T.T se montre bien décevant (trop de cailloux pour rouler).

A la sortie d'Andon prendre la piste qui descent vers le Pont du Loup. Un single track très sympa. Aprés le pont, remonter vers les Aubières par une piste en sous-bois très caillouteuse. On rejoint « La Pinée ». De là, on prend la piste qui longe la route en contrebas et mène au col de la Sine. Avec les km dans les pattes et le vent de face, un vrai bohneur.

Retour à Canaux, aprés plus de 41 km, 1 000 mètres de dénivelée et 2 crevaisons.


Le parcours, en suivant les balises du Conseil Général :

Départ de la 177, au hameau de Canaux. 179. 99 aprés la descente sous les Rougières. 209. 206. 219. 166. 167. 169. 174. 173. 172. 171. 170. 150. 149. 151. 156. 191. 213. et 177.




Commenter cet article