Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Aventuralpines

Le Baou de Saint-Jeannet par l'aréte Sud

15 Septembre 2006, 13:42pm

Publié par Frédéric Delmonte

 

Sortie escalade, l’arête Sud de Saint Jeannet

Vendredi 25 février 2005

Participants : Bernard (P.), Benoït, et Frédéric

 

Il reste encore un peu de neige dans les vallons de Nord de Saint Jeannet, mais le soleil est, pour l’instant au rendez-vous et nous nous engageons avec 20 minutes de marche dans la première voie de l’arête Sud de Saint Jeannet. La voie qui fait 5 longueurs est de difficulté modérée (entre le 4 et le 5) et elle a été entièrement rééquipée. Je voulais la faire depuis longtemps, Bernard et Benoît ont accepté de me suivre dans cette petite aventure.

 

11 h 45. Je m’élance en tête suivi de Bernard, puis de Benoît. La première longueur est une formalité. Il n’y a pas de vent et le rocher n’est pas trop froid. A la seconde longueur, je bloque un moment au passage du premier buisson, mais un crochetage pied gauche/tronc droit, me permet de gagner de le R2 et sa grande terrasse. J’assure mes deux compagnons assis dans un fauteuil, les pieds dans le vide et la tête tournée vers la baie de Nice. Les nuages et le vent arrivent. La température baisse, quand nous entamons la traversée vers le R3, situé sous le grand toit jaune.

 

Il fait maintenant plus froid. J’hésite à m’engager dans la R4 de la voie « La tonton Walker », mais le passage côté 6a n’est pas très assuré et je m’élance finalement dans la quatrième longueur.

 

Au R4, l’ambiance a changé. Il y a un peu de neige dans la niche qui sert de relais et on se les gèle carrément (Les mains de Benoît sont blanches, mais avec l’accélération que nous mettons dans les dernières longueurs, tout le monde évitera l’amputation). Nous enfilons une couche  de vêtement en sup’ et la dernière longueur - qui est avec le second le plus beau passage de la voie, - nous donne l’impression de grimper en haute montagne.

 

 

14 h 15. Nous avons mis un peu moins de 2 h 20 pour faire la voie. Nous voila à la sortie. On n’a croisé personne dans les grandes voies. Vite un petit biscuit, une goulée d’eau (on n’a pas mangé), les cordes sont rangées et nous descendons à toute vitesse vers le secteur de la source pour enchaîner quelques voies, dont un très beau toit, dans un rocher jaune, côté 5 sup’, mais qui laisse pencher que l’on évolue dans le 8… A souligner la très belle prestation de Benoît.

 

16 h 30, nous quittons Saint Jeannet avec l’envie de revenir très vite dans les grandes voies.

Commenter cet article