Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ils vont nous tuer le parc national du Mercantour

par Fred06 3 Septembre 2008, 06:27 coup de gueule

Un bulldozer qui ouvre une piste de 2 mètres de large au dessus du lac de Rabuons. Un hélicoptère qui transporte le matériel à plus de 2 000 mètres d’altitude. Des ouvriers qui s’attaquent à coup de barre à mine à la roche. Le conseil général des Alpes-Maritimes vient de lancer les travaux de réalisation d’un itinéraire de grande randonnée qui traversera le Mercantour, de Saint-Dalmas le Selvage à l’Authion, en passant par la zone centrale du parc. Si ce circuit va emprunter certains sentiers existants, en revanche de nouveaux tronçons vont être ouverts à coup de bulldozer. C’est le cas en ce moment au dessus du lac de Rabuons, à proximité de la zone centrale du Parc national du Mercantour. Pour accompagner ce projet et accueillir les randonneurs, plusieurs nouveaux refuges vont être construits. Coup de chantier titanesque : 18 millions d’euros.

En construisant une autoroute d’altitude et de nouveaux refuges, le conseil général des Alpes-Maritimes cherche à faire venir une clientèle de consommateurs de la montagne. Le sentier des balcons du Mercantour existe déjà : on peut très bien aller de St-Dalmas à l’Authion, en passant par l’Italie et quelques cols d’altitude. Le périple est un peu plus difficile et moins confortable (il n’y a pas toujours de refuge gardé, ni de refuge tout court). Le projet entend réduire les journées de marche et proposer des refuges tout confort. Le projet pourrait être louable, mais le conseil général emploie la mauvaise méthode : bulldozer, coups de barre à mine. Il donne de son projet une bien mauvaise image et maltraite nos montagnes du Mercantour. Il y va à la hussarde quand il faudrait prendre des gants.

Mais que fait le Parc du Mercantour ? En ne s'opposant pas fermement à un tel chantier le parc ne revient-il pas sur la définition d’espace protégé et sur sa mission première, qui est «  de protéger la nature, les paysages et la diversité biologique de ses territoires qui ont justifié sa création » ? Je n’invente rien, cette phrase est prise sur le site internet du PNM. Quel est l’impact de ce chantier sur la faune, la flore et les paysages ? Quel sera l’impact de la construction des refuges et de l’augmentation de la fréquentation « touristique » de la zone centrale du PNM ? Quelle image donne le parc au grand public en acceptant un tel chantier, ? Est-il encore crédible pour protéger les richesses inestimables du Mercantour et les transmettre aux générations futures ? Dans cette histoire le PNM semble  impuissannt, comme pris en otage par les mêmes élus qui siègent à son CA et à l'assemblée départementale. On touche ici aux limites de la nouvelles loi de modernisation des statuts des parcs nationaux. Le problème est que cette réforme a tué l'esprit des parcs, en les abandonnant à des élus locaux qui pensent développement durable avec des canons à neige, des hôtels, des pistes de ski, des pistes de descente de VTT, des remontées mécaniques, et qui ont tendance à oublier que le rôle d'un parc national n’est pas de participer à l’attractivité économique d'un département. Pas comme ça en tout cas. Aidons le PNM avant qu'il ne devienne le parc du Mercantile, ou alors le Mercantile Park !

On peut aménager la montagne. On peut surtout en débattre, quand on voit ce qui est fait à Isola et quand on songe à la façon dont notre littoral a été détruit et bétonné pour faire du développement touristique à outrance. Il faut bien que les habitants des hautes vallées trouvent du travail sur place et que les citadins du littoral viennent se divertir le dimanche et respirent un peu l’air pur de la montagne. Auron, Valberg, Isola sont là pour ça. Mais le parc du Mercantour a, il me semble, un autre rôle et n’est pas fréquenté par le même public. 

Avec ces 18 millions d'euros, il y aurait eu tant à faire pour envisager une approche de la montagne différente et mettre en valeur l'aspect préservé de notre massif. Pourquoi ne pas réfléchir à l'accés à certains secteurs comme la Madone, Castérino, en essayant de limiter l'impact de la voiture et des routes. Pourquoi ne pas créer de nouvelles maisons du parc, avec des guides faisant de la pédagogie ?

Aller + loin

lire l'article de Nice Matin

N'hésitez pas à participer à l'appel lancé par le parc national du Mercantour pour définir son caractère.

Ce projet fait plutôt réagir sur les forums montagne locaux : denali et forum ski Mercantour

commentaires

Royauté-News 27/10/2008 22:46

Cela est inadmissible !  Espérons que l'opposition à ces agressions contre la Nature seront les plus fortes.

R-N 25/10/2008 16:25

Il faut dénoncer massivement ce scandale ! 

Glove 05/09/2008 18:40

Comment voulez-vous qu'un établissement public comme le Parc, pas soutenu politiquement localement, peu voire pas soutenu par des associations de protection locales (quasi inexistantes) ou nationales, puisse tenir dans ce bras de fer ? Le Pt du Conseil Général avait déjà les pleins pouvoirs avant, maintenant il est député maire de Nice, Secrétaire Général de l'UMP et ami de Sarkozy !! Bref, il fait ce qu'il veut dans SA montagne, surtout amener du fric à quelques entreprises et des hochets aux élus du coin ! Allez lutter contre ça quand le montant des travaux est le triple de votre budget annuel !!

JG 03/09/2008 09:01

Je trouve que la priorité devrait plutôt être à l'amélioration des sentiers et refuges. Le pb c'est que le CG06 est plein de pognon et qu'Estrosi gère ça à sa convenance. Il reste à espérer des chutes de neige précoces pour bien rigoler.

Haut de page