Trail, VTT, ski de rando : le (cher) prix de la passion !

Publié le 19 Janvier 2014

" Le prix du matériel de montagne a atteint des sommes astronomiques !" Il y a pas longtemps, je me suis fait cette réflexion en regardant les pages matos d'une revue spécialisée. Pour s'équiper d'un pantalon de ski free-ride et d'une surveste, il en coûte entre 500 et 1 000 euros ! Ne parlons pas de l'équipement total : ski, chaussures, Arva, etc...

Tient, c'est vrai : combien devrait dépenser un sportif qui voudrait se mettre au ski de rando et s'équiper de A à Z ? D'aprés mes calculs il faudrait débourser un peu plus de 3 000 euros !

Généralement le skieur de rando moyen est (surtout) un amoureux de la montagne et il pratique plusieurs activités outdoor : le trailrunning, qui est complémentaire du ski de rando, l'escalade ou l'alpinisme et trés certainement le VTT. Pour s'équiper dans toutes ces disciplines, il faut donc avoir un bon compte en banque, ou consacrer une bonne partie de ses économies à sa passion.

Je me suis amusé à calculer le prix de la passion par activité :

blog_5.jpg

Pour un skieur de rando : 3096 euros

chaussures : 425 euros

skis (+ fixations) : 319 + 199 = 518

bâtons : 100

peaux : 120

sécurité (Arva, pelle, sonde) : 259

sécurité (crampons et piolet) : 250

lunettes : 120

extrémités (bonnet, gants) : 100

sous-couches (collants et haut) : 150

deuxième couche : 80

pantalon : 175

veste : 339

doudoune : 190

Il n'y a pas dans cette liste de sac à dos, ni de matériel d'orientation, pas tout le matos de sécurité pour évoluer sur glacier, pas de casque (qui devrait être utilisé le plus souvent à la descente) et pas de gourde ou trousse de secours.

Je n'ai pas indiqué la marque et les références du matériel. Il s'agit pas forcément du matériel le plus haut de gamme, mais des vêtements ou accessoires que j'aimerais bien utiliser et qui conviennent à ma pratique.

A noter que pour acquérir le matériel de base (ski, peaux, arva, bâtons) il en coute prés de 1 200 euros.

Nom-du-dossierphotos-blog 20130808 111805

Pour un trailrunner : 1120 euros

chaussures : 130

chaussettes : 20

haut (première couche, couche chaude et protection) : 260

bas : 60

lunette : 150

tête : 30

montre : 350

sac : 120

Dans cette liste, je suis parti sur la base d'un équipement été et demi-saison, sans inclure des options, tels que les chaussettes de compression et les bâtons.

 

blog_g_las_6.jpg

Pour un alpiniste : 2770

Chaussures : 260

Chaussons : 100 

crampons : 120

Baudrier : 90

Casque : 70

Piolet : 110

Corde (à do uble) : 220

Quincaillerie : (10 dégaines + sécu + coinceurs + friends) : 600

Vêtements : 1 200

La liste correspond à une pratique allant de la grande voie rocheuse à l'alpinisme en altitude. Il manque là aussi le sac et le matériel pour s'alimenter ou s'hydrater, ainsi que pour s'orienter.

 

Pour économiser, il y a plusieurs solutions :

- Tout acheter sur internet. On peut réaliser des économies de 15 à 30 %, mais on ne fait pas marcher le "petit commerce" et on ne bénéficie pas du conseil du vendeur, ni d'un service aprés-vente en principe plus réactif et personnalisé.

- Tout acheter en solde. Mais on n'est pas certain de trouver le matos que l'on souhaite et il faut attendre une période donnée.

- Soit acheter d'occasion.

- Soit avoir une double ou triple utilisation de certains matos. Par exemple, les vêtements première-couche peuvent convenir pour du ski de rando, de l'alpinisme ou du vtt. Idem pour certaines polaires ou veste Gore-Tex. Ces dernières années les fabriquants ont développés des vêtements de plus en plus adaptés à tel pratique. Des vêtements de plus en plus légers et souvent fragiles.

- Une autre solution est d'être le plus attentif possible à son matériel et bien l'entretenir pour éviter l'usure : le vérifier avant et aprés chaque sortie, le laver quand s'est nécessaire, l'entretenir (rafaire la semelle des skis, vérifier les chaussures, etc...)

Rédigé par Fredaventuralpines

Publié dans #Test matos

Repost 0
Commenter cet article