J'ai testé les chaussures de ski de randonnée La Sportiva Spectre 2.0

Publié le 11 Mars 2017

J'ai testé les chaussures de ski de randonnée La Sportiva Spectre 2.0

J'aime bien les équipements de la marque italienne, La Sportiva, leurs chaussures en particulier qui ont toutes un point commun : leur précision dans le technique.

J'ai couru longtemps des trails avec les Ultra Raptors, qui n'existent plus sous ce modèle au catalogue. Le test ici. Une bonne paire de chaussures pour courir sur terrains difficiles.

Pour l'alpinisme, j'utilise les Trango S EVO GTX. Un paire légère et très précise pour le rocher, idéales pour l'été.

En ski de randonnée, je skie avec les Spectre 2.0, modèle 2015. L'objectif de ces chaussures est de combiner précision, légèreté et puissance à la montée.

Est-ce que cette combinaison est réussie ? Je vous propose de partager mon ressenti, après plusieurs sorties.

Des serrages du futur ! En tout cas très techniques.

Des serrages du futur ! En tout cas très techniques.

Premières impressions

Avant même d'enfiler les chaussures on sent que le matériel sera pointu et technique. La marque italienne est fidèle à son image La paire a un look futuriste, notamment son système de serrage avec des crochets peu communs.

Les chaussures s'enfilent plutôt bien, même si elles sont étroites et destinées à des chevilles et pieds fins. Elles sont plutôt légères. Le confort est là, dés que l'on marche avec. Sans dire que l'on est dans des pantoufles, c'est agréable, confortable. Comme je l'écrivais, elles sont plutôt destinées à des pieds fins et des chevilles pas trop grosses (on en reparle plus tard). Je n'ai pas utilisé le système de laçage du chausson, que je trouve inutile.

Le chausson est thermoformable.

Les chaussures offrent pas mal de réglages : de la pression des crochets, de l'inclinaison de la partie qui serre le mollet, etc... Si on cherche de la précision, on peut jouer avec...

Chaussons thermoformables

Chaussons thermoformables

Sur le terrain

Les sensations sont bonnes. Le débattement plus que correct. Elles permettent un mouvement, à la montée, assez naturel et libre. Sans être des chaussures de compétition, je les trouve plutôt faciles à la montée.

La transition montée/descente est un poil "longue". Enfin si on veut jouer le chrono...

Il y a quatre crochets, plus une sangle, plus la "manette" montée/descente à actionner. Avec de gros gants, le système des crochets, une barre trouée qui se clipse, demande de la précision et du calme.

Passée cette étape, les Spectre se montrent redoutables en descente. Bien fermées, elles collent au pied, à la cheville et au mollet et permettent une bonne précision dans les virages. On contrôle bien les skis. Cela est en partie dû aux quatre crochets et à la précision du serrage : par le choix des trous à clipser et par la système de tension du câble.

La chaussures remonte bien sur le mollet.

La tension du cable des crochets se régle.

La tension du cable des crochets se régle.

Il y a le choix pour bloquer, à la bonne pression, les crochets

Il y a le choix pour bloquer, à la bonne pression, les crochets

Alors ?

  • Un point négatif sur les longues sorties : la chaussures serre beaucoup à la cheville et exerce une pression plutôt forte, qui à la longue, est gênante. C'est pourtant ma taille de chaussure.
  • Le plastique, il y a des densités différentes selon les pièces, marque vite sur les coups. A voir sur le long terme.
  • Un point positif : de nombreuses pièces peuvent se détacher, ce qui est intéressant en cas de casse de matériel.
  • Le look : je les trouve très belles, plutôt sobres.
Un des points forts : le soufflet qui permet un bon débattement.

Un des points forts : le soufflet qui permet un bon débattement.

Rédigé par Aventuralpines

Publié dans #Test matos

Repost 0
Commenter cet article