Test : lunettes de montagne Cébé Vario Peak

Publié le 25 Août 2016

Test : lunettes de montagne Cébé Vario Peak

Des lunettes de montagne légères, polyvalentes et qui protègent des différentes lumières rencontrées... Voici les Vario Peak, de la gamme Pro Guide, chez Cébé !

Cette dernière a été développée en partenariat avec le syndicat des guides (SNGM). Voilà qui s'annonce de bonnes augures...

Avant même de les mettre sur le nez, j'aime bien leur look moderne et dynamique. Jolies couleurs, en bleu et orange, jolie forme. La première approche est réussie.

Côté technologie, on note les verres Photocromic qui passent rapidement de la catégorie 2 à 4 et offrent une large palette d'utilisation. Des activités outdoor (VTT, trail et rando) par forte lumière, à la pratique de l'alpinisme. Le bon point est que l'on peut les garder sur les yeux que l'on soit en plein cagnard, sur un glacier, à une partie plus ombragée, ou sous les nuages.

Autre bon point : pour les avoir utilisées en trail, elles tiennent très bien en place, sans trop serrer, ni couper la circulation du sang au niveau des tempes. Le plastique des branches est très agréable à porter. Avec on ne transpire pas trop par forte chaleur. Les caches sur le côté, amovibles, protègent bien de la réverbération. Leur légèreté permet de les oublier et le plastique qui "s'accroche" au nez, est doux et réglable.

Côté prix, elles s'affichent autour de 110 euros en boutique et tombent sous les 100 euros sur internet.

Les caches de côté ont tendance à se décrocher trop facilement

Les caches de côté ont tendance à se décrocher trop facilement

Retour d'expérience :

Après un été bien rempli, ces lunettes affichent pas mal d'heures d'alpinisme, de trail et de rando.

Elles ont plutôt bien tenu le choc, à part les caches qui ont tendance à se décrocher. J'en ai perdu un... Après contact avec le service commercial et mon revendeur, j'en commande un autre, à 4 euros.

Le bout des branches, de couleur orange,se noircit vite. Mais on peut les nettoyer. Les verres n'ont pas tendance à se rayer ou s’abîmer trop vite. Le tout est assez solide.

En résumé :

  • Large utilisation (verres de 2 à 4) de l'alpinisme au trail et VTT.
  • Bonne tenue
  • Caches de côté pas assez bien fixés
  • Légèreté

Rédigé par Aventuralpines

Publié dans #Test matos

Repost 0
Commenter cet article