Test : Mizuno wave aero 13

Publié le 1 Novembre 2015

Des chaussures qui se voient...

Des chaussures qui se voient...

J'ai pu tester ces Mizuno Wave aero 13, un peu avant, et pendant le Marseille-Cassis.

Première impression : elles ne passent pas inaperçu. Ce jaune fluo, ré haussé de rouge, se voit de loin. On aime ou pas, mais pour des chaussures destinées à la compétition ou l'entrainement sportif, l'effet est garanti. Rien qu'en les regardant on a envie de foncer. Des Ferrari du basket !

Deuxième impression : en cet automne 2015, on peut bénéficier de bonnes remises de fin de série. De 120 euros, elles sortent autour de 80 euros, parfois moins.

Une fois chaussée, elles se font vite oublier par leur légèreté et leur confort. On dirait des pantoufles. A noter qu'elles taillent plutôt pour un pied long et fin.

Mizuno les préconisent pour des " sorties longues et rythmées et des compétitions jusqu'au marathon ". Si je n'ai pas encore couru de marathon avec, la publicité est loin d'être mensongère. Sur le Marseille-Cassis, à la montée, elles sont légères et dynamiques. On peut relancer avec sans problème. A la descente, j'avais un doute, vu le mesh plutôt souple et fin de la chaussure. Et là aussi, c'est une bonne surprise. Le pied est bien tenu, même en attaquant.

Une semelle efficace

Une semelle efficace

Même l'amorti, pour des chaussures avec une semelle de 10 mm à l'avant et de 22 à l'arrière, est confortable. Elles avallent les vibrations sans trop s'écraser et ainsi ne font pas perdre d'énergie.

La semelle accroche bien. Elle semble solide pour une chaussure de 235 grammes.

Par contre Mizuno annonce un usage " route et chemins propres". Je les déconseille hors route et piste très très propres. Parce qu'il n'y a pas de protection et que le tissu ou le mesh sont collés à même la semelle.

Les + :

  • Légèreté
  • Dynamisme
  • Prix (avec les remises)

Les - :

  • Construction légère.
  • Tissu clair et salissant

Rédigé par Aventuralpines

Publié dans #Test matos

Repost 0
Commenter cet article