Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Trail matinal dans les Calanques

par Fredaventuralpines 25 Janvier 2015, 14:04 Trail

GR 51 sous le sémaphore

GR 51 sous le sémaphore

Le soleil se lève sur le Parc National des Calanques. Il n'arrive pas encore à éclairer le petit hameau de Callelongue. Ce sera pour dans quelques instants. Mais pas le temps d'attendre : le Mistral et le froid de cette fin janvier incitent à l'action.

En avant !

Direction le bord de mer, par le GR 51.

Sous le sémaphore, le chemin est toujours aussi accidenté et glissant. Le calcaire est polis par les milliers de chaussures de marche qui le frottent. Attention !

Les montagnes des Calanques arretent le Mistral

Le soleil éclaire les îles

Le soleil éclaire les îles

C'est un peu avant l'étrange et lunaire Plan des Cailles que je trouve le rythme de cette sortie. Le sentier est moins accidenté. On peut dérouler une bonne foulée. En même temps, les montagnes des Calanques arrêtent le froid Mistral. Le Sud a du bon ! Les rayons du soleil me réchauffent en même temps que les muscles trouvent leur bonne température. Il ne me reste plus qu'à attaquer la montée vers le cirque des Walkyries.

Je suis seul à courir entre la mer, le ciel et les falaises

Les falaises des Calanques du côté de la pointe du Vaisseau.

Les falaises des Calanques du côté de la pointe du Vaisseau.

Un pas de 3 à négocier en escalade et en baskets

Difficile de courir sans regarder le paysage... Pourtant, il faut garder de l'attention pour ne pas se prendre les pieds dans un rocher, une racine et finir quelques dizaines de mètres plus bas...

Au bout d'un moment, je bifurque à main gauche pour remonter le minéral vallon des Walkyries. Au début, je peux encore courir dans les éboulis, puis, quelques mètres avant de pas d'escalade, je marche.

Il va maintenant falloir "grimpouiller". Un pas de 3 à négocier en baskets. Un piton avec un bout de sangle permet de se tirer pour gagner une petite terrasse, avant le second pas d'escalade. Au dessus le Mistral souffle. J'arrive au plateau de l'homme mort. Inquiétante appellation... La première fois que j'y suis passé la nuit tombait. Je ne m'y suis pas attardé.

Le sentier se fait technique avec des rochers acéré comme des dagues. J'y perdrai un bon morceau de crampon...

Trail matinal dans les Calanques

Après le col de la Selle, je descends versant Sud, à l'abri du Mistral pour rejoindre le très beau single qui passe sous la Mounine, puis rejoint le col de la Galinette, longe le rocher des Goudes, puis arrive (enfin ?) à Callelongue, après une bonne douzaine de kilomètres de trail.

commentaires

Haut de page