Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Aventuralpines

Test matos : gilet Mythos Gore

24 Janvier 2015, 13:26pm

Publié par Fredaventuralpines

Gilet Mythos Gore, rouge

Gilet Mythos Gore, rouge

Vous cherchez un gilet à tout faire ? Running, trail et même VTT. C'est vers la marque Gore qu'il faut se tourner. Le gilet (sans manche) Mythos 2.0 windstopper soft shell light (ouf !) est le vêtement à avoir.

Je l'ai testé pendant plus de deux mois et les premiers retours son plus que satisfaisants.

Première impression.

Tout d'abord, il est d'apparence solide, plutôt bien coupé et la première impression est que l'on a entre les mains un bon produit. Il est aussi léger.

En action.

Le col protège bien le coup du froid et n'empêche pas les mouvements. Dans la course, il ne gène pas les mouvements, ne fait pas de bruit de frottement. L'arrière colle bien au dos et ne laisse pas entrer de courant d'air, sous les bras non plus. Les poches sont bien placées et accessible. On peut y caser des clefs, un Smart Phone ou une barre de céréales.

Contre les éléments.

Testé dans les Calanques par Mistral, puis sous la pluie. Il protège bien des éléments, surtout du vent et sans apporter trop de chaleur permet de conserver celle que l'on produit au plus prête du corps. Une légère pluie glissera sur son tissu, mais attention aux grosses gouttes... de toute façon, il sèche très vite.

Alors ?

Avec un prix autour de 99 euros, il n'est pas donné, mais reste dans la moyenne (haute) des gilets du marché. En revanche, il est plutôt polyvalent. Je l'ai porté lors de sorties trail, avec et sans sac d'hydratation et aussi lors de sortie VTT, avec sac à dos d'hydratation. Ses poches sur le côté permettent de ranger des barres et de les récupérer même avec un sac sur le dos, sans se contorsionner, comme avec un maillot de vélo.

Conçu en Allemagne, il est fabriqué en... Chine.

Les + :

Minimaliste et très efficace

Bon windstopper

Solide

Les - :

Peut-être les fermetures éclair un peu légère à manipuler avec attention.

Le prix...

Commenter cet article